Sélectionner une page

Voilà, vous y aviez échappé mais cette fois-ci c’est mort. Pas moyen de s’en sortir, votre chef vous impose de sortir en rendez-vous client et vous avez tiré le gros lot… Joël… Mieux connu sous le nom du commercial « gourmette ». Le mec est réputé pour te casser les couilles en moins de 30 sec. Il ne se la ferme jamais et en plus il croit que les gens l’aiment bien. Pour ne rien vous cacher, ça va être un voyage de merde. C’est le genre de mec, qui avant de partir, vous parle déjà de l’aire d’autoroute sur laquelle vous allez vous arrêter pisser, parce qu’apparemment il y en a certaines mieux que d’autre. Bref, vous en avez rien à foutre et l’idée de cette journée vous angoisse à l’avance.

Le problème avec Joël, c’est qu’en deux heures, il vous emmène sur des sujets perso genre les vacances ou les gamins. Rassurez-vous, c’est un commercial, il n’en a rien à branler de ce que vous racontez. Tout ce qui l’intéresse, c’est de vous parler de ses vacances à la Grande Motte. Déjà que quand c’est vos potes, vous vous démerdez pour aller poser une pêche au moment des photos de vacances alors voir les gosses de Joël en slip au bord de la piscine Pierre & Vacances ça vous fout la gerbe…

A force de l’entendre déballer des kilomètres de conneries, votre tête devient lourde, tellement lourde que ça fait 15 minutes qu’elle n’arrive plus à se décoller de la vitre. Heureusement, Joël a le nez, il a même un gros tarin (et une gourmette), mais ce n’est pas le sujet. Il se rend bien compte que vous en avez plein le cul et vous lance « je sais je parle beaucoup, je te laisse te reposer un peu ».

Ça vous démange de lui répondre un : « Mais ouais tu parles tout le temps connard. Tu parles tellement que même une tourista est moins douloureuse. Si j’avais le choix, je préférerais m’enfiler une bouteille entière d’eau des chiottes de Pattaya que de t’écouter raconter tes conneries une seconde de plus ». Mais au lieu de ça, courageux que vous êtes, vous préférez ravaler votre rancœur et choisissez de fermer les yeux jusqu’à l’arrivée.

Alors que vous pensiez avoir fait le plus dur, vous reconnaissez immédiatement un vieux sketch de Jean-François Derek. Enculé, il vient de mettre Rire et Chansons. Vous ne savez plus si le pire c’est de connaître Jean-François Derek ou vous taper ses sketchs jusqu’à l’arrivée. Alors, vous pouvez me dire que vous pouvez toujours lui éclater son Coyote sur la gueule ou lui faire avaler son putain de Waze pour qu’il coupe cette radio de merde, mais à 130km/h ça peut vite devenir chaud. Vous n’aviez qu’à penser à lui péter l’antenne avant de monter dans la bagnole, aussi.

Ce dont vous ne vous en rendez pas compte, c’est qu’en attendant, Joël et vous vous êtes rapprochés. Enfin dans l’esprit de Joël surtout. Alors même si vous restez libre de pouvoir l’envoyer chier, fuyez la prochaine fois qu’il viendra se toucher les couilles au bureau !